Nous sommes en 2024 et voici comment je vois la paroisse…

« Ecris la vision, grave la sur les tablettes, afin qu’on puisse la lire couramment. Car c’est encore une vision pour le temps fixé, elle aspire à son terme, elle ne mentira pas. Si elle tarde, attends la, car elle se réalisera bel et bien, elle ne sera pas différée » – Livre d’Habacuc 2, 2-3

 

Ce début d’année est riche en grandes consultations…

C’est aussi cette période qu’a choisi notre Equipe d’Animation Pastorale (EAP) pour se réinterroger sur l’appel de notre paroisse à 5 ans. Comment voyons-nous concrètement notre paroisse dans 5 ans ?

 

… Nous sommes en 2024, comment notre paroisse répond-elle à l’appel du Seigneur ?…

 

Nous voulons construire la « vision pastorale », c’est-à-dire l’état futur souhaité : nous sommes en 2024 et notre paroisse ressemble à…

C’est répondre à la question : où voulons-nous aller demain avec le Seigneur pour ce service ? Ou encore : où le Seigneur veut-il que nous allions en tant que service ?

C’est être en mesure de donner une représentation concrète de ce à quoi ressemblera demain. Nous aurons donc réussi à écrire cette vision quand nous serons capables de raconter sous forme d’histoire ce que sera ce service demain, ou encore tourner un film d’anticipation de l’état futur souhaité de notre paroisse à 5 ans. Bref, la vision, c’est… visible : c’est super concret, super incarné. La vision permet donc la clarté.

Pour converger vers notre « vision pastorale », nous allons emprunter un chemin pendant plusieurs mois. Un peu comme Néhémie dans la Bible : 

  1. Néhémie accueille la vision (Né 1, 1-11)
  2. Néhémie précise et définit la vision (Né 2, 1-10)
  3. Néhémie partage et communique la vision (Né 2, 11-20)
  4. Néhémie accomplit la vision (Né 3, 1-32)
  5. Néhémie fait face à l’opposition (Né 3, 33 – 4, 17)
  6. Néhémie s’ajuste en cours de route (Né 5, 1-19)
  7. Néhémie va jusqu’au bout de la vision (Né 6, 1-19)
  8. La fécondité de la vision (Né 7 – 13)

 

Dimanche 20 janvier 2019, nous commençons la phase 1 : dès aujourd’hui, nous avons besoin de chacun. Pour écouter cet appel dans la prière. Mettons-nous à l’écoute du Seigneur sur ce point particulier : qu’est-ce que le Seigneur nous appelle à vivre ici dans 5 ans ? Pour nous ? Pour le quartier ? Pour le monde ?

Car nous avons besoin de vous tous : engagés depuis longtemps ou nouvel arrivant dans la paroisse. Le Seigneur parle à chacun qui s’en remet à Lui. Le Seigneur n’a t il pas appelé David, jeune pastoureau ? 

Portons cela dans nos prières jusqu’à fin février.

Début mars, nous en parlerons tous ensemble, nous vous en dirons plus !

 

Bientôt des nouvelles : début mars ! ..

 

Et en attendant, n’hésitez pas à en parler à des membres de l’EAP, ou à contacter l’équipe en charge de la « vision paroissiale » (Contact : Isabelle et Pierre Janicot – 06 60 98 93 58 ou isabelle.janicot@eglise-vannes-emmanuel.fr). L’équipe recrute des paroissiens qui sont intéressés pour s’investir pour aider. Quelques exemples de rôles à pourvoir pour composer cette équipe qui “facilite” cette construction :

  • Activateur technique : un « geek » qui sait manier quelques outils techno pour interroger les paroissiens, partager des éléments, etc
  • « Alchimiste » de synthèse : un rédacteur/illustrateur pour résumer au fil du temps les idées qui émergent, pour procéder à une sédimentation
  • Attrapeurs de pépites : il repère, attrape (donc pose les bonnes questions), organise les idées importantes…
  • Un facilitateur de nos réunions d’équipe « vision » : poser les bonnes questions, avoir toujours davantage un langage commun, nous aider à nous ouvrir ou au contraire  à refermer telle question, nous donner de l’énergie… 🙂
  • Animateur de communauté : mettre en place une stratégie d’animation, donner les outils aux responsables de service..
  • Analyste de contenus : alimenter les contributions par des éclairages (texte du Pape, un article, une émission, une vidéo..)
  • Et des priants !
Partagez
Tweetez
0 Partages